dimanche 16 septembre 2012

Guatemala, Symphonie en couleur

Le Guatemala est ce genre de pays ou plus de 60 % de la population voit d'une certaine manière la vie en couleur. Depuis plus de deux mille ans, les étoffes et vêtements maya ont servi de support artistique pour véhiculer les représentations symboliques de leurs croyances auprès des mayas eux-mêmes et de ceux, initié à leur culture ; communication en forme de littérature visuelle. Il faut dire que la civilisation maya qui a fait l'admiration du grand public et qui est reconnu comme l'une des grandes cultures antiques grâce à la maîtrise de l'astronomie, la complexité de l'écriture et le gigantisme de l'architecture a connu aux IXe siècles un déclin laissant perplexe les spécialistes.  Alors que peu de vestiges subsistent de cette grandeur, l'art du textile a traversé les siècles. Comme si au fil des déclins et des dominations une forme de résistance s'était perpétrée. Comme si génération après génération les femmes mayas avaient décidé de préserver le lien qui les relie avec leur passé. Et ici on porte ses vêtements comme si on portait le monde sur ses épaules, comme si on rendait hommage aux Dieux et à la nature.








Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire